Archive de la catégorie ‘musique’

sous pression…x

Samedi 1 août 2020

Titre de mon 1er recueil publié sous toutes ses coutures visuelles.
Polices d’écriture traversées depuis les premières notes jusqu’à la sortie du livre en boutique et au-delà, pendant la promo.

Clip qui n’a pas été évident à sortir.
l’affaire semblait mal partie avec des soucis dans le montage, rythme et puis des images parasites.
Session musique pour le background bien trop longue (7mn)… tout ça me démoralisait.
Et après 1h couché dans le coma, cassé, retour en grâce, avec tout qui se met en place comme par magie: corrections, coupes et OST dont j’accélère le tempo, ce qui convient bien pour le côté dynamique voulu dès le départ, titre pris sur le vif.
Parfois tout s’arrange, alors qu’on pensait toucher le fond.
Juste continuer à avancer, à bosser.

SOUS X titre (clip) visuel préparatoire (1)

SOUS X titre (clip) minature YTV2

mon recueil SOUS X
en poche ou kindle
https://cutt.ly/NsFORj6

 

et le sommaire
(avec un nouvel instrumental electro)

ouvrir l’archive

Mardi 28 juillet 2020

Hier, j’ai passé la journée à lister mes projets de ces 2 dernières années, travaux publiés ou non.
« Cartographie Complète ».
Avec cette première vidéo, je replonge dans le classeur de mon premier livre paru. J’entrouvre la porte. M’entrainer au montage, composer, sortir des trucs inédits de mes cartons en mode vidéo/documentaire.
Je voulais m’attaquer à ça depuis longtemps. La partie promo/communication autour de ce que j’écris.
Et proposer du neuf par la même occasion.
J’espère que cette période d’exercices façon clips me donnera aussi l’opportunité/le courage de finaliser tous les manuscrits récents que j’ai gardés à des degrés divers de développement, démos musicales…

ouvrir l'archive (article visuel2)

ouvrir l'archive (minature YT 5C)

et d’abord retour sur le recueil SOUS X
18 textes en 2018
https://cutt.ly/NsFORj6

multiply. (so much)

Lundi 27 juillet 2020

1ère session musique filmée intégralement.
L’objectif de départ était de capturer des petites séquences sur tous mes projets de ces 4 derniers mois et en faire une vidéo patchwork… mais encore une fois je m’éparpille, et j’avais toujours eu envie d’allumer la caméra en jouant du synthé.
C’est juste que ça rajoute un élément en plus à installer.
En attendant des montages plus complexes, je m’exerce à mon rythme. D’abord des clips basiques. 

multiply. (so-much) visuel2

 

B.C. drums

Dimanche 26 juillet 2020

Après 4 mois d’écriture (textes, autres pseudos, nouvelles), retour à la musique.
Je commence par la piste batterie et j’y passe beaucoup de temps. Car ça guide tout le reste de la compo. 
Cette fois, un sample d’une face B du groupe Blur (Threadneedle Street), et pas mal de manipulations derrière. Voilà pour le B du titre.
En ce qui concerne le C… il faudra attendre. Une autre chanson et clip en développement.

B.C. visuels x4

Manoir 1804

Jeudi 26 mars 2020

Au départ, le texte avait une connotation très romantique classique, un peu victorienne. Ce qui explique sans doute la date (1804 qu’on peut également voir comme une évocation cachée de 1984, les années pop synthétique qui m’inspirent encore aujourd’hui).
Un manoir (comme dans Resident Evil, et la chanson de Nicola Sirkis qui figure sur Paradize, une de mes préférées de l’album).
Quelqu’un qui s’invite par la fenêtre dans la chambre de la jeune femme, comme dans Dracula, l’adaptation du classique par F.F. Coppola (un long métrage que j’ai hâte de revoir très bientôt).
Le phrasé si spécial du chanteur d’Indochine qui m’inspire autant pour le chant que pour mes textes/livres, où j’entends les phrases chantées plus que lues, en prose et en rimes à la fois.
Une imagerie gothique, fantomatique… quelque chose de sombre… On m’a souvent « reproché » d’aller vers des sujets glauques… mais moi je vois surtout un mélange entre lumière et ténèbres, l’un se nourrissant de l’autre, les deux donnant leur meilleur parce qu’ils fonctionnent main dans la main. Par contraste. En guise d’exemple/référence, je citerai Depeche Mode, avec des titres qui oscillent sans arrêt en le dark (pour l’ambiance ou mots) et le dynamisme/côté dansant, quelque chose de positif. Je trouve que Martin Gore a entièrement raison sur ce point, cet alliage de forces contraires donne toute sa saveur à leurs compos… et c’est clair que c’est un exemple à suivre. 

J’ai passé énormément de temps sur la piste batterie, puis clavier jusqu’à obtenir un morceau assez solide, l’occasion de me lancer pour la première fois en solo sur du chant.
J’avais l’expérience de mon groupe Tim Punk au micro… mais sur mon propre matériel c’était une toute autre aventure. Et réussir sans aide extérieure à combiner tout, du son à la voix, en passant par les paroles et l’image… montage, publication/articles, autant dire que je n’ai pas eu le temps de souffler.

Emachan - Manoir 1804 paroles p1B (scan)

Ci-dessus, le texte original 1ère version. Pas mal de mots/phrases ont du sauter car la piste de départ faisait 4mn minimum, mais j’ai du couper ici et là pour rendre le tout plus efficace. Mais aussi pour cause de diction, arriver à exprimer un maximum de manière fluide.
D’habitude, quand j’écris des textes destinés à être lus, je commence au 1er mot et je déroule sans jamais revenir en arrière, jusqu’à mettre le point final et sans quasiment rien enlever (sauf hésitation entre 2 synonymes). Pour moi, avec l’instinct, le naturel, l’idée première… je suis toujours dans le vrai, je pose ce que je ressens à un instant t. Et comme c’est le reflet d’une vérité sur le vif, impossible de se tromper.
Mais pour caler des paragraphes sur une mélodie, il faut quand même adapter un peu. C’est un mariage où 2 composantes doivent fusionner, faire quelques micro concessions avec l’espoir d’un résultat encore un cran au-dessus.
Cet essai a au moins abouti et correspond à ma personnalité.
Je suis curieux de voir vers quelles autres contrées ma plume (stylo bille et ordi) va se poser. Sans doute encore sur des terrains fort peu recommandables…
On ne se refait pas.

Emachan Music - MANOIR 1804 (visuel)

les autres morceaux signés Emachan
ici https://cutt.ly/dtmyyWb
(Laisse danser les cadavres, Sable Noir, I love Lady Gaga,
Skin Under Machine, Harmattane, Ocean X…)

123456