Ultra Os (fiche7-synopsis)

Fiche7 ynopsis image (P1050806)

Des œuvres et des souvenirs :
Le premier Terminator, que j’ai eu un peu sur tous les supports, K7 enregistrée la TV en seconde partie de soirée probablement, puis VHS collection action/SF (200% action, ce boitier toujours chez mes parents), le DVD collector un des films de James Cameron qui m’ont initié à ce format avec multiples bonus passionnants… quand j’avais une dizaine d’années ce n’était pas mon Schwarzenegger favori, car trop effrayant. Terriblement sombre. Ce n’est qu’un peu plus âgé que j’ai identifié son réalisateur et appris à l’apprécier pour d’autres aspects.
Le club des cinq et le secret du vieux puits, un roman bibliothèque rose offert à noël par mon arrière-grand-mère (mémé Marie). J’ai encore l’image du moment où elle m’a tendu son cadeau. Sans doute un des bouquins qui m’ont peu à peu rendu les livres attachants, précieux. A chérir comme des trésors, et 30 ans après je l’ai encore.

Le synopsis : Babette et ses amis décident de prendre leurs sacs et aller explorer un coin de la région qu’ils ne connaissent pas.
Cette invitation chez la tante Katherine tombait à pic, car leur club était un peu désœuvré, au point mort après le passage en classe supérieure et plusieurs des membres qui ont suivi leur voie à part. Les laissant en trio un peu bancal.
Dans la forêt pourrissent des choses encore plus effrayantes que des animaux ou des arbres malades.
Ce qu’ils vont déterrer est impensable, cette machine… va les embarquer bien loin de chez eux. Vers de sombres/lents cauchemars.

D’autres références :
– La fin d’une époque, d’un groupe, où chacun suit sa route de son côté, comme dans Stand by me. Le corps, dans ce film d’après une nouvelle de Stephen King, un mort de leur âge, à cela je vais rajouter l’aspect sf/technologie vieillissante. Un cadavre de robot, comme point de départ.
Des gosses, on voit ça dans plein d’œuvres de S. King, également Dreamcatcher, Ça….
– Devoir se réinventer, retrouver ses marques. Se retrouver en trio comme Depeche Mode suite à la défection d’Alan Wilder, un pilier des premières années. Devoir mettre au point des nouveaux codes, se débrouiller avec ce qui reste/ceux qui restent. Et peut-être apprendre à se connaitre mieux.
Faire quelque chose de grand avec des membres éclopés, malades, un ensemble fragile.

Et ça s’appellera : Os-delà ? Ultra Os ?
Comme DM a perdu un musicien fondateur justement pour cet album, je vais m’inspirer de ce virage, juste avant qu’ils attaquent Ultra.
Et j’aimerais bien que ça les emmène vers des rivages malades, comme au début du second tome de La Tour Sombre, la blessure, délirer, une terrible fièvre…

Fiche7 synopsis image (P1050771)

1ère démo et présentation vidéo
youtu.be/aM6IfHPRYf0
youtu.be/ddr0QBlWOjc

fiche7 synopsis visuel 3

Laisser un commentaire