Resurrectown

20130311_115201

Un album fut envisagé déjà fin 2011.
Une dizaine de textes sélectionnés, un dessin de couverture choisi, une jeune fille se cachant derrière une tombe (l’influence Resident Evil).
Ces feuilles glissées dans un porte-vues, furent déposées chez un éditeur local, et rendez-vous pris avec le responsable.
Quelques semaines plus tard, le jour du rendez-vous tant attendu, les choses ne se passent pas du tout comme prévu: le responsable indisponible pour cause de rush de fin d’année, est remplacé au pied levé par un assistant qui ne sait ni qui je suis, ni ce que je veux. Il n’a bien sûr pas regardé le travail que j’ai déposé chez eux, en vue de cet entretien.
Résultat: un espoir déçu, mon travail trop court pour les critères classiques, on ne me propose qu’un tirage à mes frais, cela en considérant que j’augmente sensiblement le nombre de pages et que je change donc totalement mon concept de recueil court. Dépenser de l’argent sans espoir de retour, ni publicité. Payer, avoir ses imprimés et se débrouiller seul.
Un raté qui engendre une grosse frustration, une certaine colère. Je ne suis pas d’un naturel patient. Si je ne trouve pas l’aide requise, qu’à cela ne tienne, je me débrouillerai par mes propres moyens.
C’est l’échec qui m’a poussé à ouvrir mon blog, au début de l’année suivante, en janvier 2012. L’impulsion négative qui m’a fait sauter le pas.
Si l’image titre de cet album n’avait jamais été dévoilée jusqu’à présent, tous les textes se sont retrouvé sur le blog, permettant d’alimenter ma page durant les premières semaines, avec d’autres histoires déjà mises de côté.
Mon vélo hanté, Crystalbug, Invasion bis…
Comme quoi une entrevue désastreuse n’est pas la fin. Et parfois, il faut juste trouver sa voie, avancer à sa manière.
Après réflexion, je n’aurais pas aimé qu’on me dise quoi faire, quoi changer… Pas supporté l’intrusion d’un éditeur.
Tout est bien qui finit bien et mon aventure internet est née.

Une réponse à “Resurrectown”

  1. emachan dit :

    Resurrectown était le titre d’une nouvelle inachevée (un western, avec des fermiers, des habitants, conduisant leurs morts dans une petite ville aux vertus magiques). Il a été repris pour ce projet.
    Les textes qui devaient figurer dans cet album étaient les suivants:
    1. Crystalbug 2.Une rencontre au relais jaune 3.Mon vélo hanté 4.Invasion Bis 5. Fire Professeur 6.Le sac à dos funeste 7.Vacances parallèles 8.Ce baiser n’était qu’un rêve 9.Eternal Suicide

Laisser un commentaire