Rebel Razor

Candie fixait ses yeux noisettes sur ma nouvelle coupe de cheveux: crâne rasé et une flèche noire tatouée sur l’oreille droite. Lame autour du cou.
Dans la classe, personne ne la ramenait. Et surtout, depuis une semaine, les exécutions se multipliaient dans les environs du collège Marvin Borrow. L’affaire du couteau « Z » s’affichait en gros titres, nous glaçant dès le matin, s’invitant au petit déjeuner des familles les plus huppées.
Mauvais élève, et nez tordu. Le chemin après les cours m’avait laissé un paquet de cicatrices. Mais ma nouvelle appartenance au clan des Glam donnait le résultat escompté. Pourtant, les gars et moi étions étrangers aux tueries qui parsemaient le chemin à l’arrière du bâtiment central. Nous terrorisions à force de maquillage dégoulinant, de looks tranchants. Rien de plus vicieux.
Les enfants blonds, des têtes d’anges, traînaient régulièrement dans la poussière blanche du sentier qui nous ramène vers la plage, les baraques de soleils en pendentifs, calendriers marins, bateaux sous verre…
Deux semaines plus tôt, j’avais suivi la procédure. Passé l’épreuve du feu (la cuisine super épicée de Mlle Marco), rejoint la porte du garage du proviseur Sanders (malgré les roseaux inquiétants qui couvrent l’horizon). Et l’ultime exercice, pour infiltrer le groupe des ex-brebis galeuses: dérober un futur devoir, dans le placard qui monte la garde à coté de Roony, le molosse toujours endormi.

Mais les choses après ne se passèrent pas comme prévu…
Les meurtres pointaient du doigt le clan des Glam. La bande devait sauver l’honneur malgré le sang et la peinture sur nos yeux roses. Enquêter tout l’été au milieu des coups de rasoir.

Laisser un commentaire